La mauvaise réputation

La mauvaise réputation • 2019
La mauvaise réputation • 2019
La mauvaise réputation • 2019

🍷 Caractéristiques:

Cépage : Carignan 100 %
Millésime : 2000 quelque choses
Contenance : 0,75 L
Alcool : environ 13,5°
Couleur : violet
Appelation : Vin de table avec 4 chaises
Certification : Ecocert..
Élevage : fût
Garde : 10 ans

La mauvaise réputation 100% carignan fut de chêne de 1 à 3 ans… élevage environ de 8 mois a 15 mois suivant les années…


Lu sur : Vins étonnants • 2 Septembre 2013

L’imméritée « mauvaise réputation »

Le Carignan a longtemps souffert d’une mauvaise réputation car il a été surexploité durant des décennies pour produire un breuvage insipide à l’usage du peuple assoiffé. Plutôt que de se demander ce qu’il pourrait offrir avec des rendements plus raisonnables, l’INAO et consorts sont allés chercher des « cépages améliorateurs » comme la Syrah et le Mourvèdre. Et des milliers d’hectares de Carignan se sont ainsi retrouvés arrachés.

Depuis quelques années, des vignerons se sont fixés la tâche de redonner ses lettres de noblesse à ce cépage. Alban Michel en fait partie. Fan de Brassens – le domaine s’appelle les Sabots d’Hélène – il a nomme cette  cuvée 100 % Carignan La mauvaise réputation, pour rappeler l’ingratitude des hommes vis à vis de ce cépage. La macération de la vendange égrappée a été longue (28 jours) mais les extractions sont douces et minimales (un pigeage tous les deux jours). Minimal est aussi l’ajout de soufre (14 mg/l de SO2 total !).

La robe est d’un violacé sombre.Le nez est intense, riche, sur les fruits noirs, la terre, les épices, le cuir, avec un côté « beau ténébreux ».L’attaque est ronde et soyeuse, au fruit expressif, pur, suivi d’une bouche plus puissante, accrochant un  peu, mais c’est une rusticité attachante, pas agressive pour un sou, mais au contraire jubilatoire, comme peut l’être Brise d’Aunis.Finale puissante, mâchue, épicée, avec le fruit en ultime sensation (pour reprendre l’expression d’un blogueur de la Rive droite)

Nota : avec l’aération, le vin devient plus « nature ». Cela peut réjouir certains. Moins d’autres. Pour les premiers, aérez-le soigneusement, les autres « tu ouvres, tu bois »